Produire avec son temps, pour demain (2018)

  • socials
  • socials
à retenir

Cette brochure présente la petite hydroélectricité telle qu’elle existe aujourd’hui. Quels sont ses principales caractéristiques, ses atouts, les difficultés auxquelles elle doit faire face…

Préambule

Historiquement, l’hydroélectricité s’est développée pour répondre à un besoin énergétique. Au fil du temps, les techniques se sont modernisées, la performance et la puissance des turbines ont été améliorées pour produire plus de cette énergie propre, renouvelable, qui ne consomme pas d’eau, n’émet pas de CO2 et n’utilise pas de métaux rares.

Ces dernières décennies cependant, les enjeux ont évolué. L’objectif de produire plus d’hydroélectricité a été relégué au second plan dans le cadre de la mise en oeuvre de la politique de l’eau.

La politique de l’eau a consacré les objectifs de rétablissement de la continuité écologique au détriment de la production d’électricité renouvelable. Le classement actuel des cours d’eau a, d’une part, bloqué les 2/3 du potentiel de développement de nouveaux projets hydroélectriques et contraint, d’autre part, les producteurs à réaliser de lourds aménagements environnementaux sur leurs centrales, parfois au péril économique de leur activité.

Les considérations environnementales ont pris le dessus sur la production d’hydroélectricité, alors même que des compromis peuvent être trouvés, au cas par cas, pour parvenir à un optimum entre les enjeux énergétiques et environnementaux, sans risquer l’équilibre financier des centrales.

La transition énergétique impose, plus que jamais, de développer la production d’énergies renouvelables pour lutter contre les effets du dérèglement climatique et tendre vers une société moins carbonée. La petite hydroélectricité est une réponse à l’ensemble de ces enjeux et, pourtant, exploiter des centrales hydroélectriques et développer de nouveaux moyens de production n’a jamais été aussi difficile. Contraintes environnementales, pression fiscale, délais administratifs sont autant de freins auxquels la filière est confrontée et qui impactent directement le volume de production hydroélectrique.

Energie d’exception pour l’ensemble de ses qualités, l’hydroélectricité a su se rendre indispensable notamment pour les services qu’elle rend au réseau électrique, dont elle a accompagné la création il y a plus d’un siècle. La stabilité et la prévisibilité de sa production font d’elle un complément aujourd’hui nécessaire au développement massif des autres énergies renouvelables, plus variables.

Plus d’un siècle après sa création, la petite hydroélectricité continue de se réinventer. De nouvelles générations de turbines et d’équipements voient le jour pour offrir de nouvelles perspectives à la production hydroélectrique (équipement d’anciens sites à l’abandon ou de seuils en déshérence, de canaux d’irrigation, turbinage de l’eau potable et des eaux usées, etc.). Les centrales sont automatisées pour pouvoir être pilotées à distance. Les producteurs vendent en circuit court aux consommateurs leur production d’électricité verte. Ils recourent au financement citoyen des nouvelles centrales pour impliquer les acteurs locaux dans la production d’électricité verte.

Donnons à la petite hydroélectricité les moyens de produire avec son temps, pour demain…

 

Mots clefs : publication,

Aenean tristique ipsum at tempus Praesent id, ut dolor.