Projets européens

RESTORHydro (2013/2015)

Renewable Energy Sources Transforming Our Regions (RESTOR) Hydro est un projet européen ayant comme objectif de faire progresser la production d’énergies renouvelables à partir de petites centrales hydroélectriques, en identifiant et en réhabilitant les sites historiques les plus propices, moulins à eau et anciennes centrales hydroélectriques à l’arrêt. Il s’est achevé en 2015.

France Hydro Électricité, en partenariat avec la Fédération des Moulins de France, a mené ce projet pour la France de 2013 à 2015.

L’intérêt de former une coopérative/association est multiple. Les propriétaires d’anciens moulins à eau n’ont souvent pas les moyens de financer seul un tel projet de restauration.

Il existe en Europe un potentiel hydroélectrique inexploité : des milliers d’anciens moulins, de seuils inutilisés et d’anciennes centrales hydroélectriques à l’arrêt.

La remise en exploitation de sites abandonnés permettrait de produire de l’énergie renouvelable proche des lieux de consommation, générant ainsi des économies de réseau. La production d’énergie sur le terrain dynamise l’économie locale, engendre des revenus et crée des emplois.

Le projet RESTOR Hydro identifie les sites les plus propices et permet de rechercher les investissements nécessaires au travers de coopératives régionales. L’identification et la restauration suivent des directives spécifiques et méthodologiques, en prenant en compte les données écologiques, économiques et sociales.

RESTOR Hydro vise à évaluer l’état et le potentiel de restauration de la petite hydroélectricité dans les 27 pays européens. Des programmes de restauration ont été effectués dans huit pays sélectionnés:

BELGIQUE, FRANCE, GRÈCE, ITALIE, LITUANIE, POLOGNE, SLOVÉNIE ET SUÈDE.

L’Objectif du projet

  • Fournir de l’électricité aux communautés locales et au réseau européen d’une manière économiquement viable et favorable au développement durable.
  • Sensibiliser l’opinion publique, l’hydroélectricité étant une énergie renouvelable sans effet néfaste sur l’environnement et un atout au bouquet énergétique.
  • Démontrer les atouts de la petite hydroélectricité en tant que vecteur de revenus pour les communautés locales, tout en contribuant à l’indépendance énergétique et en sauvegardant le patrimoine historique.
  • Contribuer à une production significative et stable d’énergie renouvelable dans toute l’Europe.

Accompagner la création de coopératives locales pour aider au montage de projets

L’un des principaux obstacles au projet de rénovation de moulins en vue de produire de l’hydroélectricité est l’aspect financier. En effet, les micro-centrales hydroélectriques sont bien souvent considérées comme insuffisamment rentables pour être “finançables”. La solution proposée par le projet est de réunir plusieurs micro-centrales hydroélectriques d’une même région et de financer leurs coûts d’exploitation par le biais d’une coopérative locale. Une part du projet en copropriété sera proposée aux habitants.

Le projet RESTOR Hydro propose un guide pour établir une coopérative autour d’un projet de restauration ou d’équipement de petites centrales hydroélectriques. Les coopératives facilitent le financement des projets. Une coopérative peut couvrir un ou plusieurs sites d’une même région, identifiant précisément le potentiel des sites repérés et aidant au financement et à la mise en oeuvre de leur restauration.
Le modèle de coopérative économique offre plusieurs avantages :
– il stimule l’investissement local dans la production d’énergies renouvelables;
– il accroît l’approbation sociale de l’hydroélectricité par la participation communautaire;
– il génère des économies conséquentes et réduit les difficultés administratives.

Consulter le site de RESTOR Hydro

En France, le projet RESTOR Hydro a donné naissance  à l’association Moulins d’Oc dans l’Hérault (34), fondée par les propriétaires des moulins à eau (privés et public) et l’association Auxilium34. En octobre 2014, Moulins d’Oc était lauréate de l’appel à projets EnR coopérative et solidaire de la Région Languedoc-Roussillon et, en février 2015, l’association faisait partie des 212 lauréats de l’appel à projet “Territoires à énergie positive pour la croissance verte” (TEPOS).

Moulins d’Oc rassemble 3 projets de réhabilitation de moulins.
– Le Mas du Moulin à l’Arcas, Prémian. Ancien moulin à grain (1664 sur le linteau de la porte) sur Le Jaur, il est aujourd’hui chambres et tables d’hôtes 3 épis (Gite de France). Sa production est estimée entre 12 et 15 kW.
– Les Moulins de Roquebrun. Ancien moulin foulon textile (genêt d’Espagne) aux côtés d’un moulin à grain et un moulin à huile sur le fleuve Orb (datant d’avant 1789), il appartient à la commune de Roquebrun. Sa production est estimée entre 200 et 250 kW.
– Le Moulin des Arènes, Prémian. Ancien Moulin à grains avec 2 paires de meules sur Le Jaur (première mention en 1699), il possède un canal d’amenée en coproprieté avec la municipalité, lequel alimentait autrefois la fabrique textile a côté du moulin à grain. Sa production est estimée entre 30 et 40 kW.

En savoir plus sur Moulins d’Oc

Aliquam at tristique dolor. leo. elit. ultricies