Si vous rencontrez des difficultés de connexion à votre espace adhérent, pensez à rafraîchir la page (F5 de votre clavier). Nous restons à votre disposition si ces difficultés persistent.

Conférence hydroélectricité et flexibilité

4 novembre

9h00 à 12h00

Tarif adhérent :
75€ TTC €

Tarif :
150 € TTC €

Introduction par France Hydro Electricité

Présentation de l’étude réalisée par Compass Lexecon

Echanges avec la présence des partenaires de l’étude : EDF Hydro, CNR, SHEM et l’ADEME

 

Limité à 100 participants

Introduction

Transition énergétique

L’hydroélectricité au défi de la flexibilité

Quels besoins ? Quelle contribution ? Quel modèle économique ?

Le Green Deal va accélérer la transition du système énergétique vers la décarbonation. Les usages vont de plus en plus faire appel à l’électricité. Les énergies renouvelables réparties vont devenir la source principale d’énergie électrique, notamment l’éolien et le photovoltaique à la production variable. Cette profonde mutation va entraîner un besoin massif de flexibilité et de capacité de stockage pour stabiliser le système électrique et gérer les réseaux locaux de distribution dans les limites techniques admissibles. L’absence de modèle économique pour le stockage, les carences des signaux économiques traditionnels face à ces nouveaux défis font l’objet de débats d’experts. Avec le décommissionnement des centrales conventionnelles, l’hydraulique, première source de flexibilité, est appelée à jouer un rôle encore plus essentiel.

Conscient de ces enjeux pour la petite hydraulique, France Hydro Electricité a confié à Compass Lexecon une étude pour se projeter aux horizons de la rupture dans le nouveau système énergétique. La grande hydraulique EDF Hydro, CNR, SHEM et l’ADEME ont bien voulu être associés à l’étude.

La palette des services de flexibilité de l’hydraulique a dû être précisée. Si les STEP restent une technologie au cœur du stockage, au niveau des réseaux locaux l’hydraulique répartie est un outil comparable aux batteries et autres sources de flexibilité.

Dans des scénarios volontairement contrastés, l’étude révèle l’ampleur des besoins en flexibilité, estime le gisement de valeur de sa fourniture et analyse les vecteurs envisageables pour monétiser cette valeur, notamment à partir des expériences étrangères.

Quelle que soit la technologie, des investissements colossaux dans la flexibilité sont nécessaires. Ils ne sont pas naturellement rentables. Un nouveau modèle économique est à bâtir pour que les investissements soient au rendez-vous.

L’enjeu est de taille. Le cadre européen est à faire évoluer. France Hydro Electricité organise une conférence pour présenter l’étude et initier les premiers débats sur les problématiques soulevées.

Conférence mercredi 4 novembre 2020 à 9h00
Maison de la Chimie, Paris

Lieu

Maison de la Chimie

28 rue Saint-Dominique

75007 PARIS

Métro

  • Lignes 8 et 13 (Invalides)
  • Ligne 12 (Assemblée Nationale)

RER

  • Ligne C (Esplanade des Invalides)

Bus

  • Bus 69 (Esplanade des Invalides)
  • Bus 93 (Invalides)

Inscriptions

Billetterie Weezevent

sed fringilla ipsum ut Aenean et,