France HydroÉlectricité - Retour à l'accueil

Adhérents
Mot de passe oublié ?
 

Le potentiel hydroélectrique

Potentiel hydroélectrique de création de nouveaux sites ou d’équipement de seuils existants
Dans le cadre de la convention pour le développement d’une hydroélectricité durable, un travail de normalisation des méthodes d’évaluation et de convergence du potentiel hydroélectrique de création de nouveaux sites ou d’équipement de seuils existants a été mené au 1er semestre 2013 par la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), la Direction de l’Eau et de la Biodiversité (DEB), les Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) et les producteurs (fédérés autour de l’Union Française de l’Electricité (UFE)).
Ce travail a consisté à confronter les différentes études de potentiel hydroélectrique existantes (études menées par les DREAL et l’UFE) et les avis des experts sur la liste des projets réalisables techniquement et la liste des tronçons exploitables afin de disposer in fine d’une vision partagée du potentiel hydroélectrique français. Les résultats de ce travail de « convergence » sont synthétisés dans le rapport
Consulter le rapport

 

HISTORIQUE

Les ressources hydroélectriques : un enjeu local et national
+10,6 TWh, un potentiel bien réel (remis en cause par le classement des cours d'eau en liste 1, voir en bas de page)
L’étude du potentiel hydroélectrique menée par l’Union Française de l’Électricité en 2011 est un inventaire précis des sites de production d’électricité par l’énergie de l’eau encore inexploités à ce jour. Elle dévoile l’existence d’un potentiel représentant :

Une augmentation potentielle de + 16% de la production hydroélectrique annuelle, soit :
• L’équivalent de 2/3 de la consommation domestique de la région Rhône-Alpes.
• + 4 millions d’habitants français supplémentaires (soit les agglomérations de Lyon et Marseille réunies) alimentés demain par l’hydroélectricité, énergie locale, propre et renouvelable !
• Un potentiel hydraulique comparable à celui de grands fleuves comme le Rhin ou le Rhône.

Deux possibilités de développement
• La création d’ouvrages nouveaux : + 9.5 TWh / an
Construire une nouvelle centrale consiste à marier l’optimisation énergétique du site et les enjeux environnementaux sur la portion de cours d’eau concernée. La nouvelle centrale sera conçue dès l’origine pour produire le plus d’énergie tout en contribuant aux objectifs de qualité des milieux aquatiques. Chaque projet est porté par l’expertise d’un producteur et la conviction des élus, en concertation avec les riverains, les usagers de l’eau et les associations. C’est ensuite un chantier qui assure des emplois pour plusieurs mois, puis un site vivant qui va apporter, outre une énergie verte et durable, une nouvelle opportunité locale pour l’économie, bénéficiant aux artisans et industriels locaux, et enfin acteur d’un tourisme responsable. Les sites de production hydroélectriques sont souvent une opportunité pour les usages de l’eau : un plan d’eau pour les sports nautiques, la pêche, des eaux vives pour les kayakistes et rafteurs. Les meilleures techniques environnementales permettent de maintenir le bon état écologique des eaux et de respecter poissons migrateurs et transit des sédiments.

La valorisation ou l’équipement de seuils existants : + 1.1 TWh / an
Il s’agit d’équiper en hydroélectricité les seuils existants, comme par exemple d’anciens moulins, qui n’ont plus d’usage et qui disposent d’un véritable potentiel. L’ouvrage existant, ainsi équipé, peut produire de l’électricité d’origine renouvelable, tout en constituant une opportunité d’amélioration de la continuité écologique en le rendant franchissable pour les poissons, et en veillant notamment à l’écoulement des eaux face à l’obstruction par des branchages. Par ailleurs, l’équipement de tels ouvrages peut contribuer à l’amélioration de l’insertion du seuil dans son environnement, par exemple, à travers sa sécurisation ou la réhabilitation des bâtiments.

Téléchargez l'étude "Hydroélectricité : des possibilités de développement sur votre territoire"
Téléchargez les cartes de potentiel région par région
Téléchargez la liste des cours d'eau à potentiel par création de nouveaux ouvrages
Téléchargez la liste cours d’eau à potentiel par équipement de seuils existants

Octobre 2012 : téléchargez la deuxième partie de l'étude montrant que sur les 10,6 TWh de potentiel identifié, 76% sont rendus impossibles par le classement de cours d’eau en liste 1.